« Les rêves du plongeur » au collège de Verneuil

Pour la deuxième année consécutive, l’équipe du film « Les rêves du plongeur » s’est rendue au collège de Verneuil l’Etang pour rencontrer des élèves de 5ème et de 3ème. Au programme : rencontre, débat et ateliers !

Olivier Poisson et Julien Mauduit, de l’association Les Films du Chat d’Oz, et Alexandre Herer, membre du collectif Onze Heures Onze sont venus partager, les 16 et 19 janvier derniers, leurs expériences et connaissances dans le cadre du projet « Collège au cinéma »  et de son parcours sur le thème « Musique et Cinéma ».

Après une présentation des associations représentées, les collégiens ont pu en apprendre un peu plus sur cet univers grâce à des conférences sur l’histoire du cinéma, l’arrivée du son au cinéma et le rôle de la musique dans ce domaine.

Ils ont ensuite été invités à visionner le film, puis à participer à un atelier intitulé « Mettre du son sur une image », suivi d’une démonstration.  Enfin, une discussion passionnante sur le film et les différents métiers du cinéma s’est engagée entre collégiens et intervenants.

Rdv le 13 avril prochain pour la phase pratique. Les élèves seront invités à créer une vidéo de 2 à 3 minutes. Ils seront chargés de l’écriture d’un mini scénario sur le thème du « vendredi 13 », puis participeront à un atelier tournage, son et montage.

 

college verneuil les reves du plongeur

Killing Hope

Co-produit par Les films du Chat d’Oz, Killing Hope est un film puissant et poétique qui rend hommage à un homme : Anas al-Basha, le dernier clown d’Alep.

Synopsis :

Anas al-Basha, 24 ans, n’est pas un simple citoyen syrien. Au plein cœur d’une Alep déchirée par la guerre civile, sa seule arme est son nez rouge et le sourire des enfants qui l’entourent : il est le dernier clown d’Alep.

Le projet :

Ce personnage, dont le rire était la seule arme et qui a risqué sa vie pour redonner le sourire aux enfants dans l’enfer de la guerre, a touché la sensibilité de Julia Retali et Natacha Grangeon, auteures et réalisatrices. Amies depuis de nombreuses années, elles ont décidé de collaborer une nouvelle fois ensemble pour rendre hommage à Anas.

C’est son histoire, touchante, pleine d’humanité et si peu mise en avant, qu’elles ont souhaité mettre en image dans une fiction, qui n’a pas la prétention d’être un documentaire. Le projet : imaginer ses derniers instants aux côtés des enfants d’Alep.

Projections :

En avant première le 3 décembre à Midi au Cinéma des cinéastes à Paris.



 

 

Captations Live / Morgane & Jeff

Le duo Morgane & Jeff a fait appel aux Films du Chat d’Oz pour créer trois captations live. A la réalisation, Constance Gloaguen, assistée par Julien Mauduit.

Depuis leur rencontre à Vannes, sur scène, le duo ne se quitte plus et parcourt la France à bord d’un combi Wolksvagen, à la rencontre de leur public. Naviguant entre la folk et la soul des années 60, ils trouvent leur inspiration sur la route et se nourrissent du voyage pour créer des chansons aux sonorités acoustiques, intimistes et authentiques.

Pour la réalisations de ces trois captations live, Morgane et Jeff ont fait une halte au Domaine de la Bourbelle pour profiter le l’atmosphère boisée et nature que propose ce superbe lieu.

La première vidéo est une reprise de la chanson Tongue Tied de Charlie Winston. Le duo est accompagné par le violoncelliste Matthias VJ.

 

Découvrez les photos dans le diaporama :

La deuxième captation live est disponible ! Morgane et Jeff, accompagnés cette fois encore de Matthias VJ, interpréterons Sweet Carolina de Ryan Adams. Un choix parfaitement en accord avec leur style puisque cette chanson parle d’un long voyage en road trip aux Etats-Unis, teinté de nostalgie.

 

La troisième captation live est une composition personnelle du duo : Dance in my mirror.

Quelques photos pour patienter :

Pour plus d’informations sur la tournée de Morgane & Jeff, rendez-vous sur leur page facebook

image-5

Intervention au collège de Verneuil

Une action sera menée auprès du collège de Verneuil l’Etang, grâce au concours du professeur de musique et de la documentaliste de l’établissement. Dans le cadre du projet « Collège au cinéma », un parcours sur le thème « Musique et Cinéma » est envisagé auprès de plusieurs classes. Un parcours/atelier qui se découpera en deux phases, et s’appuyant sur le court-métrage « Les rêves du plongeur« , et sa bande originale composée par Alexandre Herer, membre du collectif Onze Heures Onze.

Les collégiens seront invités à visionner le film, puis à assister à une conférence donnée par les musiciens et l’équipe du film, suivie d’un mini-concert de la bande originale du film.

La phase pratique se fera dans un second temps et permettra aux élèves de composer de la musique destinée à de l’image.

Clip / Lighthouse de Bank Myna

image-16Pour la réalisation du clip de la chanson Lighthouse, Bank Myna, un groupe de Post-rock/Indie-Pop parisien, a fait appel à Antoine Toulliou.

Ce n’est pas la première fois que leurs chemins se croisent. Antoine suit le groupe depuis ses débuts ; Fabien le guitariste de Bank Myna a signé la bande originale de Sister Morphine. Aujourd’hui Antoine Toulliou apporte son talent cinématographique pour donner vie par l’image à cette chanson : Lighthouse.

Le tournage a eu lieu en Bretagne durant le mois de novembre. Les images, désormais disponibles, dévoilent une réalisation entre le clip et le court-métrage.

Le clip a fait partie de la sélection du Festival Action Clip qui s’est déroulé le 15 septembre au Ciné Aquarium de Lyon.

 

Synopsis: un enfant échappe à la surveillance de son père dans un métro bondé, il se retrouve sur une plage au grand large.

Découvrez le clip dans son intégralité !

 

 

Plongez-vous dans ce tumblr pour découvrir les photos de tournage !

Facebook Antoine Toulliou  Antoine Toulliou sur Facebook
Facebook Bank Myna Bank Myna sur facebook
Site Bank Myna  Le site du Groupe

Rejoindre l’association

Pourquoi adhérer à l’association ?

Les films du Chat d’Oz est une jeune association ayant plusieurs fonctions :

  • C’est un outil pour booster des projets audiovisuels
  • Recenser une diversité de compétences artistiques pour servir au mieux les différents projets entrepris au sein de l’association
  • Porter de nouveaux projets en équipe
  • Créer un réseau de personnes motivées aux intérêts communs

Vous souhaitez nous rejoindre ? Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

Frais d’adhésion : 7 € /an

Logo-ChatOz

Vasil

Avant l’ouverture des frontières, Vasil, un jeune roumain de 23 ans, arrive en France en 2001 pour travailler. Marié, 3 enfants, il laisse sa famille au pays. Il y rencontre Nino, du même âge que lui, avec qui une amitié se construit malgré leurs différences. Nino est libre, il profite de la vie ; Vasil ne vit que pour son travail et pour subvenir aux besoins des siens. Leur amitié et le hasard de la vie vont les pousser à monter leur entreprise de bâtiment. Nino et Vasil vont se découvrir, évoluer ensemble dans leur quotidien, mais aussi lors de leurs voyages en Roumanie.

Projet auto-produit, mené par Olivier Poisson

Les rêves du plongeur

Les rêves du plongeur à nouveau sélectionné pour un festival !

Le film participera au Festival Ciné’bis, organisé par le studio sognomacchina. La projection se tiendra du 23 au 25 novembre 2017 au cinéma L’Univers à Lille. Ce sont les votes du public qui désigneront le gagnant ! On vous attend donc nombreux pour soutenir le film !

Les rêves du plongeur a obtenu le 2ème Prix du Festival Paris Courts Devant !

2 prix les reves du plongeur festival paris courts devant

Les rêves du plongeur a fait partie de la sélection officielle de la Seine et Marne, dans le cadre de la compétition régionale « Ca Tourne en Ile-de-France ».

Suite à sa projection le vendredi 6 octobre, au CinéParadis à Fontainebleau, le public a attribué la deuxième place au film.

Une jolie récompense pour le projet d’Olivien Poisson !

plongeurDécouvrez la bande annonce officielle du film !

Format Fiction : court – 20 min

Tourné en juillet 2015, ce court-métrage, réalisé et écrit par Olivier Poisson, « Les rêves du plongeur » est le premier projet de fiction écrit pour l’association. Les thèmes de la dépression, la solitude et l’enfermement sont au coeur du film.

L’histoire :

William, un homme d’une trentaine d’années vit seul dans une caravane, en pleine nature.
Considéré comme dépressif, il est suivi quotidiennement par Sonia, une infirmière à domicile qui applique sèchement un traitement prescrit par le docteur Decoure.
Ancien nageur de compétition, il ne pratique aujourd’hui plus que l’apnée, sans recherche de performance et dans une baignoire située à quelques mètres de sa caravane.
A chaque plongée, William part dans des rêves qui évoluent en fonction de son état et de son quotidien.
Un jour Sonia part en vacances et se fait remplacer par Lucie, une jeune femme d’origine russe, qui vit seule loin de sa famille et qui aborde William en s’intéressant à lui, tout en se dévoilant elle-même.
La solitude et l’ouverture des personnages vont contribuer à les rapprocher malgré les difficultés liées au statut de malade de William et aux obligations de Lucie.

« 1 de 2 »

Le Dernier Homme

Hélios et Luther sont les deux derniers survivants sur Terre. Ensemble, ils luttent pour leur survie. Mais au-delà d’un instinct de survie, Hélios ressent l’envie de créer.

LE DERNIER HOMME est le nouveau projet de fiction de l’association. Actuellement en post-production, la bande-annonce sera bientôt dévoilée.

Retrouvez nous pour l’avant-première :

Le samedi 6 octobre à 12h
Au Saint-André des Arts
30 rue Saint-André des Arts

L’atmosphère dans laquelle cette histoire se déroule donne une grande place aux éléments, la mer, les vagues, le froid, le vent, le soleil, les nuages et le sable. L’homme est seul face à la force de la nature qui oeuvre à faire disparaître toutes traces humaines…

Le décor choisi est la plage du Cap-Ferret, en Gironde :

L’art est également un des sujets principaux du court-métrage. Horror, un street-artiste talentueux est venu participer pleinement au tournage et apposer sa marque au film.

Les acteurs :

Hélios est interprété par Patrice Tepasso et Luther est joué par Alexandre Boumbou.

Luther interprété par Alexandre Boumbou - Le dernier homme
Hélios interprété par Patrice Tepasso - Le dernier homme

L’art parle, reste, dénonce, raconte, fige les instants, parle de l’homme selon le point de vue de l’artiste et de sa recherche artistique.

Hélios se bat dans un environnement difficile. Isolé, seul, malgré l’absence de perspective il travaille pour la postérité de son oeuvre. La souffrance et la difficulté accentuent la beauté de sa démarche et nous montre à quel point l’homme en toutes circonstances continue à se battre pour exister mais aussi pour transmettre. La peinture d’Hélios c’est l’héritage qu’il souhaite laisser, mais aussi et avant tout sa raison de vivre… L’homme sans but se meurt…

Découvrez en exclusivité la première page du story-board :

Story-board - Le dernier homme

Ce qui nous rend plus forts

14591605_10207284996379057_8376138556642153821_nUn lycée public situé dans une zone résidentielle en banlieue parisienne. C’est le jour de la rentrée pour Driss et ses copains qui passeront à la fin de l’année un bac technologique. Il y aussi les copines de la classe d’à côté, qui elles passent le bac littéraire. Parmi les profs, il y a un nouveau visage, Fréderic, pour qui c’est la première année d’enseignement. Mais aujourd’hui, il manque un copain, Mickaël, qui vient de perdre sa mère et qui devrait revenir dans quelques jours.

Projet auto-produit, mené par Julien Mauduit, à  la manière du cinéma guérilla.

Suivez l’évolution du projet sur la page facebook du film.
image-5


Découvrez les photos du tournage en parcourant le Tumblr de Ce qui nous rend plus forts !