Killing Hope

Co-produit par Les films du Chat d’Oz, Killing Hope est un film puissant et poétique qui rend hommage à un homme : Anas al-Basha, le dernier clown d’Alep.

Synopsis :

Anas al-Basha, 24 ans, n’est pas un simple citoyen syrien. Au plein cœur d’une Alep déchirée par la guerre civile, sa seule arme est son nez rouge et le sourire des enfants qui l’entourent : il est le dernier clown d’Alep.

Le projet :

Ce personnage, dont le rire était la seule arme et qui a risqué sa vie pour redonner le sourire aux enfants dans l’enfer de la guerre, a touché la sensibilité de Julia Retali et Natacha Grangeon, auteures et réalisatrices. Amies depuis de nombreuses années, elles ont décidé de collaborer une nouvelle fois ensemble pour rendre hommage à Anas.

C’est son histoire, touchante, pleine d’humanité et si peu mise en avant, qu’elles ont souhaité mettre en image dans une fiction, qui n’a pas la prétention d’être un documentaire. Le projet : imaginer ses derniers instants aux côtés des enfants d’Alep.

Projections :

En avant première le 3 décembre à Midi au Cinéma des cinéastes à Paris.